29 mars 2010

Atlas Air

Allez puisque j'en parle, je me décide à vous faire partager un morceau de ce dernier Massive Attack, que j'ai découvert vite fait pendant ces vacances dans le Jura (vite fait parce que c'était lors d'un court voyage en voiture).
Depuis j'ai écouté, réécouté, et à part deux titres que je n'écoute pas (plus) (raisons discutables sûrement mais pour moi, ce n'est pas possible), le tout est à la hauteur de ce que je pouvais attendre d'un nouvel album des empereurs du trip-hop (eh oui, tant qu'à faire, quand j'aime, je superlativise). Je ne sais pas si c'est toujours du trip-hop au sens où on l'entend, je ne suis pas critique musical, juste une amoureuse des bons sons qui atteignent l'âme. Ce que je sais, c'est que c'est bon et que là, j'ai du mal à écrire parce que la musique qui me traverse les oreilles m'appelle...

...Le morceau que je vous propose en écoute est le dernier de l'album. Je choisis celui-ci parmi les sept autres que j'aime parce que pour moi c'est le plus puissant, de l'énergie sombre et pure (nb : sombre ne veut pas dire mauvais). Une basse  profonde qui groove et qui électrise le corps, une batterie qui claque assurant à l'esprit une veille certaine, et une voix que j'aime, détachée et sensuelle. Un son plus électro que tous les autres titres de Massive Attack (depuis le début, soit 1991, presque vingt ans ! ), son avenir peut-être ?

(clic sur la vignette)

Jura15323cAtlasAir


Posté par -IzM- à 22:05 - - Commentaires [0] - Permalien [#]